Suis moi sur Twitter !


  • SUIS-MOI SUR INSTAGRAM !


Derniers coups de coeur

Achetez mon livre !

Pub

J'ai déménagé ! Suivez-moi sur mon nouveau Blog !

Capture d’écran 2014-12-06 à 16.17.08

Après neuf années passées à écrire sur la plateforme Typepad, j'ai eu envie de changer !

Envie d'un nouveau blog, d'une nouvelle interface, avec plus de place pour les photos et enfin un vrai coming out assumé d’épicurien ! Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux connaissent ma passion pour la gastronomie, du grand restaurant étoilé au barbecue entre amis.

Ce nouveau blog sera donc le carnet de mes rencontres, nourritures terrestres ou de l’esprit : Les Tomcasts bien sûr, mes coups de coeur ciné, musique, spectacles, mais aussi les bonnes tables, les beaux produits, des voyages et tout plein de surprises… 

Le Blog de Thomas Clément, maintenant c'est ici !




Téléthon 2014, demandez le programme digital !

Capture d’écran 2014-11-18 à 15.22.23

Si vous êtes un fidèle des Tomcasts, vous aurez sans doute noté mon attachement au Téléthon qui sensibilise chaque année les français autour de la recherche contre les maladies orphelines. J'ai déjà eu la chance d'interviewer deux parrains de ce bel événement : Gad Elmaleh et Franck Dubosc et surtout de participer à cette grande soirée de mobilisation sur le digital en 2012 en tant qu'animateur de la buzzroom. C'est donc avec une grande joie que je me suis rendu à la soirée de présentation du dispositif digital du Téléthon 2014 qui aura lieu cette année les 5 et 6 décembre.

Lire la suite "Téléthon 2014, demandez le programme digital !" »

Appeler un noir un noir !

Enorme coup de coeur pour cette vidéo des Good Monique qui sont certainement les premières à se moquer d'un petit travers de ma génération élevée dans l'anti-racisme le plus exacerbé (SOS Racisme, on n'en parle plus du tout mais c'était quand même un gros gros trucs dans les années 80). C'est vrai, parfois on a tellement peur d'être raciste qu'on n'ose à peine utiliser le mot noir, comme s'il était sale alors que c'est juste une réalité, une différence - et ce sont les adjectifs qu'on met avant ou après qui forment l'opinion, hélas parfois condamnable. Je n'oublierais jamais le jour ou mon associé qui est noir s'est foutu de ma gueule parce que je disais "les gens de couleurs" parce que ça fait politiquement correct, ou les "blacks" parce que ça fait plus cool ! Mais regardez plutôt :

Abonnez vous à la chaine des Good Monique parce qu'elles le valent bien !




Tomcast #137 Les Good Monique :
"On a tous une Monique en nous !"

Elles sont trois, elles sont comédiennes, auteures, talentueuses et leur point commun c'est qu'elles n'ont peur de rien. La preuve elles lancent la première chaine YouTube d'humour regardable par les plus de 14 ans !  Un véritable défi relevé haut la main par ces trois copines qui ambitionnent de devenir les Inconnus au féminin. Avec Audrey, Marjorie et Juliette, la morosité, c'est pas deux qui la tiennent, mais trois qui la GoodMonique ! Et bien profond en plus. 

Découvrez vite la chaine YouTube des Good Monique et notamment mes deux films préférés :

La Rupture

L'administration française

Et je ne résiste pas au plaisir de vous proposer quelques belles photos du tournage de ce Tomcast prise par mon talentueux compère Osmany Tavares ! (cliquez sur les photos pour les agrandir)

1130280

1130230

1130331

1130382

1130235

1130390




Au coeur d'Europe 1 !

DSCF6124

Tiens je vous ai pas dit mais depuis peu mon agence travaille pour Europe 1 et pour moi ce n'est pas rien. J'écoute cette radio tous les matins depuis que je suis en âge de comprendre la langue française - mon père nous l'imposait au petit déjeuner, ne manquant pas de souligner à quel point  c'était une radio mythique et que de toute façon on ne pouvait pas comprendre - "Ah si vous aviez connu Fernand Choisel et Emile Toulouse, quand ils nous faisaient vivre le Tour de France, c'était quelque chose". Moi je n'avais pas connu ces gens et je me contentais de rigoler en écoutant Albert Simon roucouler sa météo avec son phrasé chevrotant ou de rêvasser en sirotant pour la millième fois les pub Mondial Moquette ou Férinel ("Propriétaires à la mer !"). Des années plus tard j'étais à mon tour accro à la matinale d'Europe1, de Jean-Luc Delarue à Bruce Toussaint en passant par Marc-Olivier Fogiel et aujourd'hui Thomas Sotto dont j'apprécie désormais chaque jour un peu plus les talents de chef d'orchestre et surtout de redoutable intervieweur (même si son arrivée m'avait au départ un peu surpris).

Lire la suite "Au coeur d'Europe 1 !" »

Pourquoi j'ai aimé Samba d'Eric Tolédano et Olivier Nakache ?

SambaD'abord parce que j'aime Eric Tolédano et Olivier Nakache que je suis depuis maintenant presque neuf ans. Alors au lieu de regarder Samba comme un défi "Feront-ils aussi bien qu'Intouchables?", je me suis contenté du plaisir de retrouver dans le film, tous ces petits moments de bonheur dont le duo de réalisateurs a le secret. Tu veux savoir pourquoi je les aime tant, ces deux mecs ? La réponse en 5 points après avoir vu leur dernier film Samba qui sort le mercredi 15 octobre :

1) Créer une alchimie entre deux personnages que tout oppose. Et ici c'est une double opposition : les personnages (un sans-papier et une cadre supérieure en burn out) mais aussi les acteurs ! Pas besoin de démontrer que tout oppose Omar Sy et Charlotte Gainsbourg, de leurs origines à leur filmo en passant par leurs réseaux, leur humour et même - j'en suis sûr la musique qu'ils écoutent. Et pourtant tout cela fonctionne à merveille, alors même que sur le papier ça parait un peu énorme, limite conte de fée. Une mention particulière pour Charlotte Gainsbourg que j'aime depuis l'Effrontée de feu Claude Miller (oui ça fait longtemps!) : elle m'a profondément touché, si juste dans sa fragilité, dans sa maladresse face à cet univers qu'elle découvre. 

2) Créer des personnages secondaires précieux. Quelle super idée d'avoir choisi Izia (voir son Tomcast), cette fille est une bombe, sur scène évidemment et de plus en plus au cinéma. L'associer à Charlotte Gainsbourg est une idée géniale des réalisateurs.

3) Omar. Evidemment, l'acteur fétiche d'Olivier et Eric (c'est leur 5ème collaboration). Il faudrait 3 blogs pour dire tout le bien que je pense de ce mec (voir son Tomcast avec Eric et Olivier). Lui qui a tant caricaturé les accents noirs (du sénégalais à l'antillais) dans son duo avec Fred, réussi la performance de jouer tout un film avec un accent suffisamment juste pour ne pas éclabousser les subtils moments imaginées par les réalisateurs.

4) La bande-son : Funk, soul, reggae… comme des petits Tarantino, les deux réalisateurs soignent leur bande-son issue de leur propre vie et savent se garder des scènes ou la musique a une grande importance. Cette fois on retiendra le long plan séquence d'intro ainsi que la soirée dansante de l'association et c'est Bob Marley qui tire nettement son épingle du jeu pour mon plus grand plaisir.

5) Insuffler un tsunami d'optimisme dans un sujet tendu. C'était déjà le cas avec "Intouchables", alors récidiver sur le sujet des sans-papiers, c'était pas gagné et d'autant plus courageux que les critiques détestent qu'on rigole de sujets sérieux avec un budget de plus de 2 millions d'euros (et encore plus avec ce saltimbanque du SAV de Canal+).

"Samba" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache, sortie le 15 octobre 2014




3 coeurs, un chef d'oeuvre !

3coeurs-affiche

Attention, film exceptionnel ! Bon je ne vais pas me la péter, au départ j'y suis allé pour pour les acteurs : Benoit Poelvoorde évidemment, Charlotte Gainsbourg (formidable dans Samba mais je vous en reparlerai) et Chiara Mastroianni et puis aussi pour le pitch captivant autour du thème du rendez-vous manqué, cette peur qu'on peut tous potentiellement avoir un jour, celle de passer à côté de l'amour de sa vie.

Marc est contrôleur des impôts, en mission en Province il rate son train de retour et rencontre Sylvie (Charlotte Gainsbourg), c'est le coup de foudre immédiat, ils passent la nuit ensemble et promettent de se revoir à Paris, un rendez-vous est fixé dans le jardin des Tuileries mais Marc terrassé par un malaise arrive en retard. Sylvie dépitée part aux Etats Unis avec son compagnon qu'elle avait pourtant prévu de quitter. Dépité également Marc retourne dans la ville de Province et rencontre Sophie (Chiara Mastroianni), ils tombent amoureux, projettent de se marier sauf que... Sophie est la soeur de Sylvie !

3coeurs

Le spectateur le sait depuis le début mais le réalisateur Benoit Jacquot réussi à faire monter une tension qui atteint son apogée quand Marc découvre la vérité par petites touches, on angoisse de leurs retrouvailles, on réalise peu à peu la situation infernale dans laquelle se trouvent Marc et Sylvie, on souffre d'avance pour Sophie douce, aimante et si fragile (merveilleuse Chiara). Et puis il y a la réalisation de Benoit Jacquot que je ne connaissais que de nom. Ce dernier a su créer une osmose magique entre ses acteurs brillants qui nous embarque totalement. Jacquot filme au plus près des sentiments, sans jamais glisser dans le mélo à deux balles, la caméra se balade, glisse élégamment sans jamais fatiguer, on note quelques flous audacieux - Ah les plans dans la voiture à la fin, quelle tension - tandis que les nappes de musique flippantes récurrentes empruntées aux thrillers enfoncent les protagonistes dans leur situation inextricable. Ou encore le plan où Sophie quitte le domicile de son compagnon : des cintres nus qui vacillent, une mise au point sur des photos d'un bonheur passé, une silhouette qui tire une valise, une porte ouverte : tout est dit. Mais quelle classe, quel cinéma ! 

Je suis sorti complètement essoufflé de ce film et c'est là le prodige d'un cinéma d'auteur à son meilleur : Benoit Jacquot a su donner un rythme de fou à son histoire d'amour compliquée en s'interdisant tous les artifices bourrins en vigueur de nos jours. Sa chronique juste et brillante d'une vie de couple en Province est pourtant emballée dans de la dynamite et son talent de réalisateur explose jusqu'au plan final. Putain j'ai déjà envie d'acheter le DVD !

3 Coeurs de Benoit Jacquot, sortie le 17 septembre 2014

La bande-annonce :




Tomcast #136 Alison Wheeler :
"Je m'excuse auprès de Florent Pagny... et du caca !"

Comédienne talentueuse, Alison Wheeler a débuté en faisant des vidéos web sur Madmoizelle.com tout en jouant des petits rôle au ciné. Recrutée par le Studio Bagel puis par Canal+, son talent explose enfin à la face du grand public. Deux jours après l'enregistrement de ce Tomcast, elle est nommée miss météo en duo avec l'excellent Monsieur Poulpe en remplacement de Raphaëlle Dupire.

Vignette-alison

DSCF5802




Coup de coeur pour "Les Fidélités" de Diane Brasseur

Photo-4

Je vous avoue qu'avant de me lancer dans la lecture de ce premier roman de Diane Brasseur, j'ai longuement scotché sur la superbe couverture signée François Roca - la jeune maison d'édition Allary Editions soigne ses couvertures et elle a raison.

Les Fidélités c'est l'histoire pas du tout originale d'un homme marié de 54 ans qui aime sa femme, mais qui aime aussi sa jeune maitresse Alix, rencontrée un an plus tôt. Sa vie est parfaitement organisée, la semaine à Paris il vit avec cette dernière et le week-end à Marseille il retrouve sa femme et sa fille. En fait ce qui est original c'est que tout le monde semble se satisfaire de cette situation. Sauf peut-être le narrateur qui s'enferme dans son bureau à la veille d'un voyage en famille à New York. Il va devoir faire un choix, à moins que - comme le titre du roman le suggère astucieusement - on puisse être fidèle à deux femmes !

 J'ai adoré ce petit roman tout en douceur qui se lit très vite. A 33 ans, Diane Brasseur réussit le tour de force de se glisser dans les pensées d'un homme de 54 ans sans aucune caricature. On s'attache immédiatement au narrateur et comme lui on tombe très vite amoureux d'Alix mais comme lui on aime aussi sa femme. Bref, on est immédiatement embarqué dans cette double vie, au coeur du dilemme. C'est passionnant, subtil, jusqu'au point final.

Les Fidélités de Diane Brasseur, Allary Editions




Tomcast #135 Alice David et Medi Sadoun :
"On ne se moque pas des Corses !"

Tomcast avec Alice David et Medi Sadoun à l'occasion de la sortie du film "Les Francis" le 23 juillet 2014. Ils ont tous les deux commencé dans une mini-série à succès : "Bref" pour Alice et "Kaïra Shopping" pour Medi, avant de cartonner au cinéma avec "BabySitting" et "Les Profs" pour Alice et "Les Kaïra" et "Qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu" pour Medi - 17 millions d'entrée pour le total des quatre films !!!

"Les Francis" c'est une course poursuite à travers la Corse avec une soupçon de Very Bad Trip pour une tribu de jeune comédiens talentueux.

LE PITCH : Pour respecter la dernière volonté de son grand-père, Jeff décide de partir en Corse à la recherche d’un secret de famille, accompagné de ses 3 amis d’enfance : Medi, Willy et Seb. 
Suite à un quiproquo impliquant la ravissante Vanina, les 4 amis se mettent à dos une famille Corse un peu particulière, Les Campana, qui, pour venger l’honneur de leur sœur, vont déclarer ouverte la chasse aux « Francis » : les Français du continent.
Les vacances tournent rapidement à la course poursuite infernale mêlant gendarmes dépressifs et chasseurs à la gâchette facile.
Bienvenue du côté obscur de la Corse !

Voir la Bande Annonce.

494174.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx




Al.hy une bien jolie Voice au Théâtre du Petit Saint Martin

DSCF4773

Quand mon pote Franck m'invite à un concert, j'ai toujours du mal à refuser car le mec a du nez - pourtant le lundi soir t'as pas trop envie de sortir et en fait t'as tort. Juste un petit concert vite fait, ça peut pas faire de mal après une dure journée de taf. Je découvre donc Al.hy, j'ai pas trop suivi The Voice ces derniers temps mais il parait qu'elle l'a fait. On a essayé de lui imposer pas mal de trucs depuis, mais elle s'est battue pour garder ses compos, du coup sur scène, c'est vraiment elle ! Ça se sent que c'est elle, entourée de chouette musicos ! Des textes poétiques portés par une voie puissante et suave et une très jolie présence ! Il y a vraiment un truc. Une jolie découverte à suivre !

Plus d'infos sur le Facebook d'Al.hy

 

10482915_633762473383728_1288202774219853245_n




The Sub : enfin une tireuse à bière bien pensée !

Thesub

Vous allez me dire, la tireuse à bière à domicile c'est pas vraiment nouveau, Krups en avait déjà lancé une il y a quelques années sauf qu'avec ses fûts de 5 litres elle était clairement destinée au heavy users (aux gens du Nord quoi !) ou aux grosses teufs à la maison.

Or voilà que cette année, les gens de Krups ont inventé The Sub, une tireuse plus compacte (fûts de 2 litres) et avec un design vraiment sympa qui vous évitera de la cacher dans un placard derrière la friteuse et la machine à raclette. Comme sa grande soeur, The Sub garde la bière au frais et l'énorme avantage c'est que les cartouches de 2 litres, ça rentre facile dans le frigo donc on peut conserver ses munitions (ils appellent ça des TORPS) au frais... et puis pour consommer 2 litres y'a pas besoin d'être 50, ça fait huit demis, 4 pintes, on peut s'y mettre à deux à condition de ne pas prendre le volant ensuite !

Bref, gros coup de coeur pour cette cool machine qui ambitionne de devenir le Nespresso de la binouze avec évidemment plein de marques de bières disponibles à commander sur le site.

Toutes les infos sur The Sub ici !

Et évidemment, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ! A consommer avec modération !




Tempête de kif pour "L'Arabe du Futur" de Riad Sattouf

Arabe_c1-hautedef

Riad Sattouf est certainement un des auteurs de BD les plus remarqués de la nouvelle génération. Il est d'abord pour moi et avant tout le papa de "Pascal Brutal" (mon chouchou absolu, le mec so balaise qui vit dans une société futuriste ultra-capitaliste dirigée Alain Madelin, bientôt adapté au cinéma) mais aussi l'observateur irresistible de "la vie secrète des jeunes" et enfin le réalisateur du film "les beaux gosses".

Peinard sur un transat en Provence, j'ai lu et adoré sa dernière BD autobiographique dans laquelle Sattouf raconte  avec beaucoup d'humour son enfance ballottée entre la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad en passant par… la Bretagne ! Un regard aiguisé, plus étonné que moqueur face à un vrai choc des cultures dans la lignée directe de l'oeuvre de Guy Delisle (et son cultissime "PyongYang"). A acheter d'urgence et vivement le Tome 2.

"L'Arabe du Futur" de Riad Sattouf, Allary Editions




Mawazine 2014 à Rabat, un grand Festival pour un grand public !

Stromae2

Cette semaine j'ai eu la chance d'aller passer deux jours au Maroc à Rabat pour assister au Festival de Mawazine, un festival musical riche et ecclectique qui n'a rien à envier aux plus grands rendez-vous internationaux. Créé en 2001 sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, le festival Mawazine réussi le tour de force de réunir aussi bien des grands noms de la scène marocaine et panarabe ainsi que des stars de renommée internationale : Justin Timberlake, Alicia Keys, Robert Plant et Stromae, pour ne citer qu'eux. Pendant neuf jours, 1 500 artistes se produisent aussi bien dans les rues de Rabat que sur les sept scènes que compte le festival. 

Lire la suite "Mawazine 2014 à Rabat, un grand Festival pour un grand public !" »

Tomcast #134 Sébastien Tellier :
"Cannes pour moi c'est la naissance de l'amour !"

Aujourd'hui je vous propose un Tomcast exceptionnel à Cannes sur le bateau de la Villa Schweppes, The place to party avec la meilleure programmation musicale de tout le Festival : Orelsan, Kavinsky, Skip The Use, Booba et …Sébastien Tellier qui avait la dure mission d'ouvrir le bal.

Oui, Sébastien Tellier, le mec qui a son rond de serviette au baron et dont les crottes de nez sont vendues chez Colette est désormais un artiste Grand Public, car le Grand public n'a jamais eu autant besoin de douceur et de Soleil. Après avoir incarné un apôtre du sexe (Sexuality 2008) puis le gourou de l'alliance bleue avec un pépito géant autour du cou (My God is Blue, 2012), le voici qui nous invite à partager son Aventura, comme dans la chanson de Stone et Charden mais en 2014 et en beaucoup plus stylé. Un album très peaceful, matiné de sonorités brésiliennes dans laquelle l'artiste se livre un peu plus que d'habitude. Et ça sort demain chez Maison Barclay !

L_aventura_de_s__bastien_tellier_7651




En direct des Tomcasts, 1er Talk Show sur le web !

Le dossier choc!