Suis moi sur Twitter !


  • SUIS-MOI SUR INSTAGRAM !


Derniers coups de coeur

Achetez mon livre !

Pub

« Gaumont restaure Pialat. Un véritable hommage ! | Accueil | Un immense Bravo à Kevin Razy ! »

Il faut sauver le soldat Norman !

Pas-tres-normales-activites-norman-la-bande-annonce

"Pas très normales activités", le film de Maurice Barthélémy avec Norman Thavaud est sorti mercredi et comme beaucoup d'observateurs j'étais très curieux de voir si les millions de vidéos vues de la star incontestée de Youtube allaient se transformer en entrées dans les salles obscures (lire la note d'Mry à ce sujet). Les premiers chiffres semblent indiquer que non, avec un score 16.000 entrées pour la première journée. Pour un film projeté dans 230 salles c'est peut-être décevant mais certainement pas catastrophique au vu du très faible budget du film !

Hélas, il n'en faut pas plus pour déclencher un raz de marée de haine à l'égard de Norman, de la part de ceux qui n'ont jamais accepté ni compris que ce kid sorti de nulle part arrive à battre les audiences de Julie Lescaut avec une simple webcam et une connexion internet. Niveau angle d'attaque c'est que du bonheur : "Hey Norman, tes fidèles ils te kiffent tant que tes vidéos sont gratos mais dès qu'il s'agit de raquer 10 euros pour aller voir ton film, y'a plus personne. T'as bien mérité de te planter. Ouf les choses rentrent dans l'ordre, faut pas déconner non plus".

Norman qui faisait la couverture des Inrocks hier devient la cible de toutes les aigreurs de la part des réactionnaires 2.0 : les protecteurs de l'ancien modèle qui se sont pourtant construit une petite notoriété inespérée grâce à Twitter qui - comme YouTube - offre un accès direct au public sans le filtre d'un producteur ou d'un rédacteur en chef.

Le billet de Mathieu Géniole dans Le Plus est un modèle du genre ! Après avoir lourdement appuyé sur les chiffres décevants du film (en oubliant que le film "Intersection", production Europa Corp a réalisé 7.127 spectateurs dans 304 salles le même jour- là on peut vraiment parler de catastrophe), le journaliste déroule un article à charge contre une curiosité du web qu'on tolérait jusqu'ici mais qui a commis le sacrilège de s'échapper de la cour de récré pour aller jouer avec "les grands" du cinéma. S'il convient effectivement de se demander pourquoi les fans de Norman ne se sont pas précipités massivement dans les salles obscures, il aurait peut-être été malin de le faire avec quelques jours de recul (peut-être d'attendre les chiffres du 1er WE) et avec des arguments qui relèvent plus de l'analyse journalistique que du règlement de compte ("Le Naufrage des Youtubeurs").

On pourrait donc facilement démonter point par point le propos de Mathieu Géniole mais je me contenterai de revenir sur trois points :

D'abord "Pas très normales activités", n'est pas le film de Norman mais le film de Maurice Barthélémy qui est venu chercher Norman et non l'inverse… Norman qui, comme beaucoup d'entre nous, était fan des Robins des Bois a accepté ce rôle. Comment lui en vouloir ? Où est la faute ? Vouloir passer directement du web au grand écran est-il un crime ? Surtout pour un cinéphile comme Norman - son père dirige une école de cinéma (mais ça il faut avoir discuté plus de cinq minutes avec lui pour le savoir, ce qu'un plateau TV truffé de chroniqueurs en compétition pour placer le bon mot ne permet pas).

Mais l'argument le plus délirant de Mathieu Géniole c'est de soutenir que Norman aurait du faire de la télé avant d'accepter un rôle au cinéma (il le met même en gras dans son article). Il aurait pu dire "tiens quelques mois au Cours Florent n'auraient pas fait de mal à Norman" mais non. Maintenant il faut passer à la télé pour gagner ses galons d'acteur ciné, un parcours de galérien (que Mathieu Géniole connaît bien) soumis à la castration créative permanente que précisément Norman, enfant du web, a choisi d'éviter.

Être un acteur, ça se mérite ? C'est bien mal connaître l'histoire du cinéma. Sophie Marceau est-elle passée à la télé avant de décrocher son rôle dans la Boum ? Et Sandrine Bonnaire, rayonnante de fraicheur dans "A nos Amours" de Pialat était-elle chroniqueuse chez Morandini ? Non, elle n'a même pas pris un cours de théâtre, elle avait juste à son actif une figuration dans… La Boum. 

Enfin, terminons par l'accusation la plus gratuite : Norman aurait le melon. Alors là je peux vous dire pour l'avoir croisé plusieurs fois que j'ai rarement vu un mec aussi simple, gentil, disponible, toujours prêt à faire une apparition gratos pour soutenir les créations de ses potes. Bref, parmi les 120 personnalités que j'ai reçues dans mes Tomcasts, c'était certainement la plus humble.

En conclusion, ce qui me gène profondément dans ces propos matinés d'aigreur, c'est le message envoyé aux générations futures. Mathieu Géniole est le conservateur d'un système malade, tellement angoissé qu'il tire à vue et sans distinction sur la moindre petite nouveauté qui pourrait l'aider à se ré-inventer tout en appuyant sur une des faiblesses les plus tristes de notre société normale : en France on aime voir les gens tomber. C'est pour ça que si peu de gens osent… et que les autres s'en vont !

A lire aussi : "Le Tableau pas si noir des Youtubeurs"

Revoir le Tomcast de Norman :




Commentaires

ragots

Thomas, ha ha… Le papier de Mathieu Géniole est meilleur que le tien mais j'ai rigolé deux fois plus en lisant le tien. Bravo

DaFunix

J'aime pas voir des grapilleurs cracher sur des gens respectables et populaires dès leur première "bourde". Je pense que son but premier était de faire parler de lui, et ça à marché.

"Le malheur de l'un fait le bonheur de l'autre". De la à dénigrer ouvertement et complètement une personne dès le premier faux pas, d'autant plus involontaire, je suis pas sûr.

Merci, bon article.

Zer01neDev

D'accord avec toi.
Il débute et n'est n'y acteur, n'y réalisateur.

Je préférerai voir sont film plutôt qu'un paranormal activity ou encore destination final qui ne sont que de beau navet ultra commercialisé et mis en avant alors que...ces des connerie se qui se passe dans ce genre de film.

Bon courage norman.

Julie

Bons arguments mais on se serait passé de tes allusions politiques en conclusion.

albert

t un baltringue

Vincent

Chevalier blanc à la rescousse! Tu critiques le fait que l'autre article casse du sucre sur le dos de norman mais toi de ton côté, tu fais dans l'excès inverse, en défendant un film qui est à la fois mauvais et absolument pas regardé.

Désolé mais c'est mérité, Norman il est rigolo 2minutes avec ses vidéos qui touchent un public d'ado pas très créatif mais faut pas déconner non plus, il n'a pas de talent.

Bisou

s.h

Norman fait des vidéos ça a jamais été drôle. pusillanime, sans profondeur, nombriliste, apolitique. who gives a damn.

ee

Et du coup le film il est bien ou pas ?

Damiendb

Super clash, super d'accord avec toi! Merci

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

En direct des Tomcasts, 1er Talk Show sur le web !

Le dossier choc!