« Pourquoi j'ai aimé Samba d'Eric Tolédano et Olivier Nakache ? | Accueil | Tomcast #137 Les Good Monique :
"On a tous une Monique en nous !" »

Au coeur d'Europe 1 !

DSCF6124

Tiens je vous ai pas dit mais depuis peu mon agence travaille pour Europe 1 et pour moi ce n'est pas rien. J'écoute cette radio tous les matins depuis que je suis en âge de comprendre la langue française - mon père nous l'imposait au petit déjeuner, ne manquant pas de souligner à quel point  c'était une radio mythique et que de toute façon on ne pouvait pas comprendre - "Ah si vous aviez connu Fernand Choisel et Emile Toulouse, quand ils nous faisaient vivre le Tour de France, c'était quelque chose". Moi je n'avais pas connu ces gens et je me contentais de rigoler en écoutant Albert Simon roucouler sa météo avec son phrasé chevrotant ou de rêvasser en sirotant pour la millième fois les pub Mondial Moquette ou Férinel ("Propriétaires à la mer !"). Des années plus tard j'étais à mon tour accro à la matinale d'Europe1, de Jean-Luc Delarue à Bruce Toussaint en passant par Marc-Olivier Fogiel et aujourd'hui Thomas Sotto dont j'apprécie désormais chaque jour un peu plus les talents de chef d'orchestre et surtout de redoutable intervieweur (même si son arrivée m'avait au départ un peu surpris).

Bien sûr j'avais déjà eu l'occasion de découvrir les studios de la rue François 1er à plusieurs reprises - étudiant j'aimais bien assister à l'émission "Arthur et les Pirates" et j'ai même eu l'occasion d'intervenir plusieurs fois à l'antenne sur des sujets liés à mon métier notamment dans feu l'excellente émission de mes amis du web David Abiker et Guy Birenbaum ("des Clics et des Claques").

DSCF6129

Mais récemment j'ai pu accéder au Graal, pénétrer les coulisses de LA fameuse matinale. Arriver à 6 heures du matin et sentir l'effervescence, la passion, la quête de l'info, le journalisme quoi ! J'ai eu la chance de pouvoir suivre Hélène Zélany (une voisine boulonnaise) qui présente les infos de 7h30, découvrir comment se construisait son journal, comment elle préparait ses lancements avec les reporters, comment elle s'insérait avec minutie dans cette horlogerie de précision. J'ai pu me balader librement au coeur de la rédaction, poser des questions, suivre le direct de la régie et enfin associer des visages à tous ces noms régulièrement cités par Julie, l'inamovible speakerine à la voix rassurante et veloutée. Une très belle entrée en matière.

DSCF6191

Quelques jours plus tard nous avons eu la chance d'organiser une rencontre entre des journalistes de la chaine et une trentaine de blogueurs, twittos, instagrameurs… Tous les grands noms de la station avaient répondu présent : David Abiker, Thomas Sotto, Wendy Bouchard, Nikos Aliagas, Marion Ruggieri, Jean-Philippe Balasse, Nicolas Poincaré. La rencontre a démarré sur des chapeaux de roues sur le sujet Twitter auquel tous sont devenus accros allant jusqu'à souligner qu'aujourd'hui pour un journaliste, ne pas être sur Twitter était une faute professionnelle. Des échanges passionnants qui ont suivi je retiendrais en fil rouge cet attachement des journalistes à leur station, cette impression d'appartenir à une grande famille, cette solidarité et cette camaraderie qui semble régner entre eux, ce sentiment d'être tous au même niveau - y compris le très médiatique Nikos, animateur de la Starac et de The Voice qui redevient le journaliste Nikos Aliagas au service de l'antenne, quand il s'assoit derrière le micro à la mousse bleue d'Europe 1 - il a d'ailleurs apprécié d'avoir été accueilli comme tel par ses collègues dès son premier jour.

DSCF6194

Bref, du concentré de passion hyper contagieuse à tel point qu'à la fin j'avais presque envie de glisser un CV à Jean-Philippe Balasse, directeur adjoint de l'info. Puis j'ai pris mon petit scooter et je suis reparti heureux en me disant que j'allais revoir ces gens régulièrement. En fait, j'adore mon boulot, mais ça vous le savez déjà.




Commentaires

Desmarets

Bonjour,

Que c'est drôle, je me reconnais dans le début de ce billet avec les petits déjeuners en famille, en écoutant Europe... Ou les soirées multiplex de foot avec mon père (à la maison, la télévision n'était pas à l'ordre du jour), souvenirs délicieux.
Pour la suite, je n'ai pas la chance de pouvoir un jour voir sur le terrain le fonctionnement de la matinale, et de rencontrer toutes ces personnes qui nous informent, débattent dans la bonne humeur. Alors merci pour ce billet.

Bonne journée

Jean-Sébastien

PS: Merci à @lnzelany d'avoir partager ce billet.

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Le dossier choc!