« Mais il parle de quoi, ce roman ? | Accueil | La lettre-type de refus ! »

Last night a D.J played Eddie Cochran!

Eddiecochran3_3 Hier soir, j’ai passé la soirée au Paris Paris, petit club cosy à Palais Royal, très chouettement repensé par l’artiste André. Comme d’habitude, les Brats, munis de leur jeune public à chaussures bicolore et coiffure Jacques Dutronc époque « Les Playboys », ont enflammé le bouge avec brio.

Mais bon, j'ai déjà parlé des Brats et le but principal de cette note est en fait de rendre hommage au sympathique D.J Fanfaron qui nous a concocté entre les concerts un set années 50-60 avec des titres à vous émasculer un Corti. Bref, la classe ! C’était la première fois de ma vie que j’entendais en boîte «C’mon Everybody» d’Eddie Cochran, rocker turbulent mort dans un accident de voiture à l’âge de 21 ans en 1960. Merci à toi D.J Fanfaron et merci aussi à Nicolas Ullman organisateur des soirées du mardi au Paris Paris.




Commentaires

Caro

Oui... au début ça m'a bien surprise... j'ai pas trop accroché à l'ambiance sonore du Paris Paris. En fait il faut se préparer à une soirée "comme à la maison", c'est un concept plutôt bien vu!

Rico

Au mariage d'Anne-So, y'a eu Eddie Cochran aussi. C'était bien. Y'a eu Blur aussi. Et Franz Ferdinand. Et le Roi Soleil. Mais ça, c'était moins bien.

PatC

Merci Fanfaron pour le "Sixteen Again" des Buzzcocks...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!