« Le marketing des enfants du plastique | Accueil | Les Héros du plastique :
Cyril Bodin. »

Le jour où j’ai failli signer avec Luc Besson : Episode II

Si vous débarquez, cliquez ici pour commencer au début.

137faubourg Si Louis XIV avait été producteur de cinéma, il aurait certainement opté pour des locaux au 137, Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris. Tout ça pour vous dire que les locaux d’Europa Corp, ça en jette un max. Il est vraiment lucky, Luc !

Après avoir traversé le jardin avec la fontaine, les dauphins, les statues de Jeanne d’Arc et de Jean Reno, les affiches géantes de Banlieue 13, je me retrouve dans le bureau de Chouquette d'Intervista. Elle a l’air vraiment sympa, Chouquette. Elle me fait visiter son bureau tout plein de Minimoys et me présente sa collègue Monique*, puis nous entrons dans le vif du sujet. Chouquette a fait lire « Les Enfants du plastique » à deux lecteurs professionnels aux sensibilités très différentes et il se trouve que les deux ont beaucoup aimé le roman. Les fiches de lecture enthousiastes sont là pour en témoigner. Des fiches de lecture ??? J’en ai jamais vu, moi ! Terrassé par la curiosité je supplie Chouquette de me les montrer. Elle accepte et me fait même des photocopies.

Et là, réjouis-toi, petit lecteur de mon blog car il va se passer un truc incroyable qui n’est jamais arrivé sur le web : Je vais publier une ce ces fameuses fiches de lecture (la moins positive des deux car je suis modeste), un truc que les éditeurs ne montrent que très rarement.

Fichelecture1

Fichelecture2

J'aurais vraiment avoir des bulletins comme ça quand j'étais à Franklin.

Chouquette me dis qu'elle a commencé à lire le manuscrit elle aussi. Je lui dis que depuis, il existe une nouvelle version du roman et je lui donne la nouvelle version des « Enfants du plastique » retravaillé sur les conseils de Sorin et Laclavetine. Elle me répond qu’elle va le faire relire très vite afin que nous puissions avancer. Elle s’inquiète à nouveau de savoir où j’en suis avec les autres éditeurs, je lui répond que je suis très avancé avec Raphaël Sorin de chez Fayard (demi-mensonge qui permet de foutre un peu la pression). En la quittant je vois déjà les affiches du film « Les Enfants du Plastique » sur les murs du hall d’entrée. Elle jurent un peu avec la déco du petit château de Luc XIV, mais c’est trop bon.
(A suivre)

* : Là, c’est pas pour protéger la nana, c’est juste que je me souviens plus de son nom.




Commentaires

congratulations !! je croise le doigts et j'espere que ca va marcher, c'est comme meme bien parti :))

Sandrine - Bisontine

Bon, et la suite ?

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!