« Les Enfants du Plastique dans Virgin! | Accueil | Mon Munich à moi ! »

Début de roman pour Anna Gavalda

Lui est écrivain, beau comme un jeune cadre de l’UMP. Elle est libraire, craquante comme une Marie Gillain avec des lunettes. Il sort son premier roman, elle l’a lu en avance - c’est son métier de découvrir les livres avant les autres. Elle l’a aimé ce premier roman alors elle a décidé d’écrire un petit article dans la revue des libraires. Pages_janfev2006 L’article est sorti, elle s’est arrangée pour que le jeune écrivain le sache. Il s’est rendu dans la librairie pour se procurer le journal. Il a lu l'article (cliquez sur la photo pour l'agrandir), il a demandé à la voir, elle s’est présentée, un peu troublée. Il l’a remerciée, elle a un peu bafouillé. Pourtant elle avait imaginé ce moment cent fois, écrit des dizaines de scénarios, mais c’est toujours comme ça, dans le feu de l’action, les mots s’enfuient et les phrases périssent bien avant leur point final. Il l’a regardé tendrement, c’est comme si tous les livres du rayon littérature francophone s’écroulaient soudain sur sa silhouette frêle…

Bon j’arrête là, c'est pas du tout mon style, c’était juste pour essayer…

La prochaine fois je vous décrirai la crèche de ma fille à la façon de Michel Houellebecq ou un concert de Death Metal vu par Jean d'Ormesson.

Un grand merci à Laure de Chez Brentano's, la plus charmante des libraires que j’ai jamais croisée, pour son petit article dans Pages des Libraires, revue gratuite distribuée chez tous les bons libraires. (On ne dira jamais assez de bien des libraires). Merci aussi à A.Harvent de la librairie "Les trois Epis" à Carcassonne et à N.Peyrot de la librairie "la Plume d'or" à Ganges pour avoir "lu et conseillé" Les Enfants du Plastique.




Commentaires

Claire

J'ai travaillé des années dans le siège social de la vieille Dame de la rue d'Antin (banque fusionnée depuis)Et des années durant le midi j'ai arpenté les rayonnages de Brentano's Je dois dire que j'aime le quartier de l'Opéra pour la qualité de maints de ses commerces, c'est également un centre d'affaire et de culture dont j'aime l'architecture, ses passages ... Mais les librairies là-bas sont à visiter absolument... il y en a pour tous les goûts et pour les anglophones Brenta est la référence parisienne ; ))

Claire

Thomas Clément

Tout à fait d'accord, le seul problème c'est qu'après cette note un peu mytho, je vais plus oser y retourner, chez Brentano's ;-)

Axl

:-)
Je me pose une question existentiel:

Thomas, quand tu dis que ton roman a 115 pages en word, tu as utilisé une police de 10 ou de 12?

Thomas Clément

12 ! Si ca peut t'aider à passer des nuits plus tranquilles ;-)

Axl

Merci :-)

Mathilde

euh, si je peux me permettre d'intervenir, la longueur du texte ne sera en aucun cas un critère décisif de publication...alors 10 ou 12 franchement. quant à la lisibilité, une interligne double sera appréciée.

Andy Verol

"L'air est glacial. Le ciel est d'un blanc spermique du meilleur effet. Elle admire. Et s'en dégoûte."

LA suite sur http://hirsute.hautetfort.com

Véronique

C'est vrai qu'ils sont pas mal les jeunes cadres de l'UMP !!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!