« Stairway to the Ministère ! | Accueil | Le rock a ses légendes que la raison ignore... »

Mon attachée de presse...

Bon revenons un peu aux coulisses de l’édition comme le demande le canal historique des lecteurs de ce blog (Philippe, la mystérieuse amie qui me veut du bien, Mathilde, et surement E-lecteur…).

Résumons. J’ai écrit mon bouquin, je l’ai photocopié, je l’ai envoyé, j’ai reçu des lettres de refus type, des lettres de refus personnalisées, j’ai été convoqué à des rendez-vous, j’ai failli signer avec Luc Besson et j’ai finalement trouvé un éditeur. Et me voilà avec mon bouquin entre les mains. Tout beau, tout rouge, avec son vernis sélectif sur la braguette. Il existe enfin, mon livre, et j’aime toujours autant son titre : « Les enfants du plastique », ça claque. Mais l’aventure est loin d’être finie : maintenant, il faut que des gens sachent qu’il existent. Il faut que les medias en parlent et quand on sait le nombre de bouquins qui sortent à chaque rentrée littéraire, c’est loin d’être gagné.

Heureusement, les éditeurs qui ont tout prévu s’adjoignent généralement les services d’une attachée de presse. L’attachée de presse est un nom commun féminin invariable, tout comme Président de la république est un nom commun masculin lui aussi invariable (du moins en France). Il y a peu, donc, j’ai découvert l’attachée de presse. MON attachée de presse !

Anne Elle s’appelle Anne Vaudoyer, elle est jeune, belle malgré son bac C, intrépide (sur la photo de son CV ci-contre on a l'impression qu'elle est nue!) et toutes les élèves de l’EFAP rêvent de connaître son parcours fléché d’étoiles et de livres. Nous nous rencontrons une première fois, elle me montre des listes de journalistes, me demande ceux que je connais un peu. Ceux là il faudra leur dédicacer le bouquin, pour les autres, ça sert à rien.

L’ATTACHEMENT DE PRESSE POUR LES NULS
Le boulot d’une attachée de presse est de cibler dans son immense carnet d’adresse les gentils journalistes qui vont aimer mon livre et en parler dans leur influent media. Dans un premier temps, elle appelle, elle envoie des mails, des infos sur le livre. Puis elle envoie le livre. Enfin elle rappelle pour savoir si le livre est bien arrivé, puis elle rappelle à nouveau pour savoir si le livre a plu, si le journaliste aimerait en savoir plus. Attachée de presse c’est un vrai boulot qui demande beaucoup de disponibilité. Par exemple, si vous êtes fan de tuning, vous ne pouvez pas être attachée de presse, parce que bien tuner une voiture, c’est comme avoir des triplés, ça bouffe un temps dingue.

Mon attachée de presse est-elle Rock n’roll ?

Si on la compare aux attachées de presse des grandes maisons germanopratine, je dirais, un peu. En revanche, chez elle, c’est vraiment rock n’roll. Contre toute attente, la très BCBG Anne habite une banlieue rouge comme la couverture de mon livre, bien loin du café de Flore, dans un lieu super original qui m'a bien plu, meme si j'ai failli me paumer vingt fois en venant. J'aime les sous-sols amménagés en bureaux et la déco pop-récup. J’en dis juste assez pour appater les éditeurs mais pas assez pour que vous ne rabouliez tous chez elle avec les binouzes et des pringles. Faut pas déconner non plus, c’est MON attachée de presse.




Commentaires

Thomas

Tout ce que tu dis est vrais.
A ceci pres que Anne est MON attachée de presse !

Julien

Je veux pas vous vexer les gars, mais Anne est MON attachée de presse.
Je vous propose un duel demain à l'aube pour régler le problème.

Thomas

Ca va saigner.
Anne vaut (doyer) bien qu'on meure pour elle...

Jean d'Ormesson

Mais voyons cher messieurs, vous vous fourvoyez totalement, Anne est MON attachée de presse !
Je vous soufflete tous les trois avec mes gants (=OK pour le duel demain)

Thomas

Pas de chance pour toi, Jean D'O.
Anne n'aime que les jeunes félins.

Sandrine-Bisontine

J'ai un titre pour un bouquin : Les écrivains font mumuse !

Thomas

Ben, heureusement. Parce que sans rire, sinon c'est un boulot assez chiant...

une attachée de presse en mal de duels

Sans blague, attachée de presse aussi c'est un boulot assez chiant. Pour preuve : auteurs prétentieux ("comment ça Guillaume Durand ne veut pas parler de moi?") , éditeurs stressés ("on a la quatrième de libé?" Non, non, non et re-non)), journaliste amnésique ("trois fois que je vous envois ce bouquin, vous vous moquez de qui????") , programmatrice télé qui se la pète, assistante de grands critiques complètement connes, et j'en passe...
Heureusement, parfois, une attachée de presse tombe sur des perles comme vous qui lui font un article sur leur blog puis qui sont prêts à se battre en duel pour elle (faut dire qu'elle est belle la p'tite).
Bref, à cause de vous je viens de décider de changer de métier.

Philippe, leader autoproclamé (eh alors, j'vais me gêner !) du Canal Historique

La réaction de Thomas Clément étant conforme à nos attentes, nous renonçons à faire usage de la force et entendons libérer dans l'heure les exemplaires des "Enfants du plastique" pris en otage précédemment.

Sandrine-Bisontine, pour la libération des " enfants du plastique "

Vive "les enfants du plastique " libre.

Didier R

Mais Anne, elle a un ami un peu indiscret: il m'a donné son numéro de téléphone et son adresse e-mail...

Ce traître s'appelle Google.

Joufpoi

Mazette, un peu qu'elle est bath, ton attachée de presse !
Et en plus elle ne s'appelle pas Marie-France (comme toutes les attachées de presse de plus de 45 ans) !

Eric

Pas sur que la description relève l'image des attachées de presse ni que le boulot de Anne se résume à choisir des noms dans une liste et passer quelques coups de fil. T'as de la chance que ce soit drôle et bien écrit (comme d'hab)...

Ekzit

Mais quand un de mes clients écrira une note comme ça sur moi, sur son blog ?
Bon, c'est vrai que je m'occupe d'entreprises, et pas d'individu...

Anne

Anne Vaudoyer était une élève géniale et avait le rôle de l'avocat dans le procès du loup quand elle était en CM1, que personne ne la touche!! Sa vieille instit

maurice

je redige en ce moment un commentaire de littérature de jeunesse sur le procès du loup.
si vous avez queque chose pour moi merci de me l'envoyer c'est gentil.
[email protected]

maurice

je redige en ce moment un commentaire de littérature de jeunesse sur le procès du loup.
si vous avez queque chose pour moi merci de me l'envoyer c'est gentil.
[email protected]

Robert Fisk

No no no, vous are not right. Anne Vaudoyer is my press person. Elle a organisé vingt interviews pour moi. Elle est très très jolie, elle parler anglais avec moi.
Robert
(auteur de Liban, nation martyre A&R éditions, Editions du Panama)

salon du premier roman de draveil

bonjour
je souhaiterai savoir si vous avez écrit un deuxieme roman.
de plus je trouve votre blog fort sympatique
A bientôt
Valérie
secrétariat du service culturelle de la ville de Draveil

Salon du premier roman -valerie

OUPS Désolée ...message juste avant
Je trouve votre blog fort
"SYMPATHIQUE "
bou ... VALERIE.....

Clément Damien

Bonjour Thomas,

dis-moi donc, ton attachée de presse n'a pas fait ses études à Nancy ? Est-ce la même Anne qui était à St Dominique, bac C.

césar

mais je croyais qu'anne vaudoyer était aux éditions du panama (qui ne m'ont pas l'air en forme en ce moment...)??

Hubert  MASSAU

Bonjour
Je cherche pour ma fille une "bible de l'attaché de presse", est-ce que vous savez si ça existe? Si oui, merci de m'en donner les références.

Hrp

Mince alors, voilà des mois que je trifouille le web pour faire parler de mon bouquin et je découvre aujourd'hui que Anne Vaudoyer existe.
Mais pourquoi personne ne m'en a parlé ?
Bon, évidemment, avec mes poils au menton, mes 1m60 et ma musculature de baudruche, je comprends maintenant que Anne est certainement plus performante que moi pour intéresser les journalistes.
Deux solutions donc.
Je me fais opérer...
Ou je contacte Anne Vaudoyer ;-)

Alors les amis, préparez-vous psychologiquement parce que Anne va devenir MON attachée de presse. Parce que hein, y'a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui en profitent.

Hrp.
Auteur de "Abruti de fonctionnaire"
Un livre qui défraye la chronique en Seine et marne, et QUE en seine et marne. Et ça, ça saoule.
Anne, ça va être à vous de jouer.

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!