« Youpi, j'ai écrit plusieurs romans !!! | Accueil | Tomcast #041
BEST OF
"Tomcasts cherchent annonceur!" »

Torturez l'artiste : Coup de coeur Total !

Torturez

Il s'appelle Lipowitz, il a 70 ans, et c'est le super patron tout puissant du divertissement mondial une sorte de Ruppert Murdoch qui a largement contribué à l'abrutissement des masses.

"Pendant des dizaines d'années, mes entreprises ont fonctionné sur une théorie du divertissement répréhensible mais largement répandue : afin que les profits augmentent, les produits doivent être nivelés par le bas. Au lieu d'un matériau bien écrit, stimulant pour la pensée, nous avons souvent choisi de donner au public des oeuvres insignifiantes, pleines d'âneries, de sexe et de violence."

"On aurait dit que le grand public acceptait volontiers n'importe quel excrément qu'on lui servait via la production de masse et les ondes radio."

Atteint d'un cancer, le milliardaire fraichement retraité décide de s'offrir une sorte de rédemption et fonde en secret l'Académie de Nouvelle Renaissance, une association chargée de répérer très tôt les jeunes talents succeptibles de relever le niveau mondial de la création artistique.

Jusque là rien de très original sauf que l'idée de base de Lipowitz c'est que les plus belles créations sont toutes nées de la souffrance (C'est vrai quoi ! Regardez Van Gogh ou Kurt Cobain!). Il va donc falloir faire souffrir artificiellement ces petits jeunes pour tirer le meilleur d'eux même. On suit donc avec un plaisir un peu sadique, les aventures d'Harlan, coach désabusé, embauché par Nouvelle Renaissance pour faire souffrir Vincent, un jeune prodige arraché à sa mère nymphomane et totalement irresponsable.

"- Nous voulons manipuler secrètement la vie de votre fils et le faire souffrir afin qu'il ait toujours de l'inspiration pour créer du grand art.
(...)
- Je trouve ça idiot, vous comptez lui faire quoi ?
- Je ne sais pas trop encore. Tout ce qu'il faudra pour qu'il reste inspiré. Par exemple, quand il grandira, nous veillerons à ce qu'il n'ai pas de petites amies. Une de nos priorité sera de faire en sorte qu'il reste seul. Je pense que la solitude est essentielle pour le travail de Vincent parce que non seulement c'est douloureux mais ça fournit également le temps et l'atmosphère nécessaire au processus de création. vous me suivez ?"

Tout cela est d'autant plus savoureux qu'Harlan est un rock critique ultra blasé, ultra cynique qui s'est fait virer de son magazine musical parce qu'il ne faisait que des critiques de disques aussi violentes que négatives (c'est marrant j'ai pensé à Serge Coosemans pendant toute la lecture du livre, Serge, tu vas adorer ce livre!).

Vous l'aurez compris, les points communs avec mon roman "Les enfants du plastique" sont très nombreux. Mais si nos postulats de départ sont identiques, Joey Goebel, qui a été chanteur dans un groupe de punk et critique musical, explore une piste complètement différente de la mienne, ultra cynique, pleine de faux espoirs et donc complètement passionnante... Quoi ? Vous avez pas encore acheté ce livre ? Mais qu'est ce que vous foutez ????




Commentaires

SC

C’est le buzz, c’est la hype mais je ne sais pas si je vais adorer ce livre. La littérature voulue « rock and roll », c’est quand même souvent plus du pipeau que du Joe Strummer et le cynisme pour le cynisme, ça me fais vite chier. En fait, le seul roman « rock » que j’ai aimé, c’est « Owen Noone et Marauder » de Douglas Cowie. Qui est tout mignon et naïf, donc très loin de ces fulgurances de petits malins. Thanks pour la pub, sinon : un lien sur un blog de frogs, c’est l’explosion de stats assurée ;-)

MATHYC

Un livre qui ma bien l'air tirer par les cheveux , comme je les aime! Ceci étant dit , je vais courir l'acheter ! (viteeeeeeee !)

Mike

Bon je l'ai commandé via le lien... ça a intérêt à être bien sinon garde à vous... je pourrais aller jusqu'à lacher un commentaire de mécontentement.

mry

attends... c'est le SC qui te trollait ?... tu lui as fait quoi ?... Il est tout doux. Tu l'as acheté avec de la pub ou il est intelligent et change ?

quoi ?

Thomas Clément

>Mry
Allez, t'occupe pas de nos petites affaires entre Serge et moi, et cours vite acheter "Torturez l'artiste" de Joey Goebel !

Chroniques du Plaisir

Juste une petite remarque en passant sur le postulat, ou le mythe, faux à mon sens, du lien nécessaire si ce n'est indispensable entre souffrance et création : et Picasso ? et Matisse ? et Vivaldi ? et Mozart ? pour ne prendre que quelques contre-exemples...

Enfin, bon, je dis ça...

Picorna

ai commencé à lire (j'ai même craqué, j'ai acheté ton bouquin...), sympatique mais risque d'être trop court...

reflexvital

n'ai pas lu votre roman,
aime bien votre site,
vais lire le roman,

Dahlia

Tiens je viens justement de terminer une chronique sur ce livre, tu me diras ce que tu penses ;)

http://www.ohmydahlia.com/blog/?p=570

Audrey

Sur tes conseils, je me suis procuré ce livre ... je suis en plein dedans et j'adore !!
Merci du conseil hehe

Et puis en effet, on ne peut s'empêcher de penser aux Enfants du Plastique en le lisent :)

vincent

Je suis en train de le lire. j'ai suivi ton conseil et je ne le regrette pas. c'est vraiment très bon, les répliques sont extras.

foncez !

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!