« Concours Blogauteurs, les finalistes ! | Accueil | "Step by Steppe" ou la photo numérique pour VRAIMENT tous ! »

Les dérives de la pub...

Oui, ceci est une publicité (cliquez pour agrandir) :

Tirelait

Et là je m'adresse aux femmes à qui s'adresse cette pub. Qu'en pensez vous ? Ca donne faim ? Ca vous rappelle des bons souvenirs de jeune maman ? Ca vous donne envie d'acheter du Mars Delight ?

Cette pub qui vient de sortir et que vous ne verrez sans doute jamais (Ghost ?) est un véritable cas d'école. Elle synthétise à elle seule tous les dérapages de la pub actuelle. Stratégie tellement alambiquée qu'au final elle envoie un message contradictoire : est-il opportun de rappeler à la consommatrice un moment de souffrance pour vendre un instant plaisir ? Mélanger le concept de lait maternel avec un produit alimentaire grand public (Y-a-t'il du lait maternel dans cette nouvelle barre chocolatée?) Montrer un instrument de torture/assimilé médical parce que la torture,  la pâleur, l'ambiance  morgue/bloc opératoire, c'est juste giga cool  ! Mais le ragondin d'or revient certainement à l'accroche, totalement illisible parce que 1) écrite en tout petit avec une police compliquée 2) écrite en blanc sur bleu ciel pour ceux qui auraient passé l'étape 1. Quand à la taille du produit, je n'en parle même pas. Je crois que s'ils avaient pu l'imprimer de l'autre côté de l'affiche (le côté colle), ils l'auraient fait. C'est vrai, pourquoi montrer le produit ? Il craint trop le produit et en plus le client c'est juste un gros con qu'a juste rien compris. Nous, on est juste des putains d'artistes et on vous emmerde !

Via Joe la Pompe et Le Blog de Stratégies.




Commentaires

Gautelier Arnaud

Si c'est une double page, c'est balo ! Le visuel tombe dans la pliure... la faute à qui ? au DA !!!

Chroniques du Plaisir

Ouh la la , l'est énervé notre Thomas ! Tu es en train de relire 99F pour ton interview Beigbeder ? Parce que c'est vraiment raccord !

sarah

Bientôt Cannes...

Yannick

Je partage entièrement ton avis Thomas... Ma copine elle, a carément envie d'envoyer une lettre Mars....^_^

On retiendra tout de même ton imagination débordante :
"Y-a-t'il du lait maternel dans cette nouvelle barre chocolatée?"...Excellent ;)

Gautoz

Je viens de découvrir ton blog, et honnêtement, j'aime le style !
Je rejoins Yannick sur son avis : les demoiselles ont du particulièrement apprécier cette pub qui ressemble à une mauvaise farce !

Vinvin

Avant que tu m'expliques j'ai cru que c'était un kit masturbation à la banque du sperme. Du coup je trouvais ça cool de gagner un petit bombon en plus...

Mais sinon, ouais, je sais pas.
Dans le même esprit j'aurais plutôt mis un gros god miché. Avec la même accroche ça aurait été plus drôle.

je sais pas, ça doit être le printemps...

cassiopée

Jamais utilisé ce type d'instrument de torture. J'ai mis un petit bout de temps à reconnaitre, j'ai cru un temps que c'était un mouche-bébé. Donc, ça ne me donne pas vraiment faim

Bedel

Un tire-lait, c'est un instrument de torture uniquement dans ton esprit de bouffon.

Tu vomis les campagnes des réseaux concurrents à celui qui te paie, qui te finance pour assouvir tes tentatives de percée médiatique.

Le problème : tu ne connais rien à rien et ça se voit.

Jo

Je trouve la pub nulle à ch*** mais je t'assure qu'un tire-lait n'est pas un instrument de torture. En aucun cas. Ou alors c'est que tu l'as essayé au mauvais endroit ... ^^

cassiopée

Pour info à ceux qui disent qu'un tire-lait n'est pas un instrument de torture. En avez-vous déjà employé un?
1. Bedel m'étonnerait
2. Jo ???
Moi je n'en ai jamais utilisé, j'ai allaité mes enfants, et avec un tire-lait, il y a tjrs un risque de crevasses supplémentaire à celui d'allaiter directement son bébé. J'en ai déjà bien assez bavé au début de l'allaitement de mes enfants pour en rajouter avec un tire-lait. Et quand on allaite directement son bébé, au bout du compte c'est agréable. Se trouver nez à nez avec son tire-lait, c'est tdm moins top

Bedel

Le tire-lait est parfois nécessaire quand on veut prolonger l'allaitement et que la mère reprend son boulot

Il est évidemment complémentaire de l'allaitement direct

Les crevasses sont d'abord dues au muguet qui affecte souvent les nourrissons au début et/ou à une mauvaise position de bébé, m'enfin, je t'apprends rien, là, cassiopée ?

L'autre buse, pour sa part, ne connait rien à tout ça et évidemment si le réseau Publicis avait pondu cette campagne, elle aurait eu toutes les vertus.

J'adore les pubards qui s'administrent des leçons d'éthique et de professionnalisme, ça me fait toujours rire.

Jo

OUi, Cassiopée, j'ai déjà eu l'occasion d'utiliser un tire-lait. Bien souvent. C'est donc en toute connaissance de cause que je m'exprime sur le sujet. Il est évident que ce n'est pas pareil qu'allaiter un bébé, mais comme c'est justement dit, quand on reprend le boulot c'est parfois un passage obligé si on veut continuer l'allaitement.
Ceci dit, au-delà de ces considérations, oui, je trouve la pub mauvaise.

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!