« Calogero dans ton Tomcast | Accueil | Appelez-moi Indiana Jones ! »

Tomcast #044
Victoria Bedos
"J'aime ma famille, j'aime mon père, y'a pas de problème!"

Rencontre avec la très pétillante Victoria Bedos, fille de Guy et auteur d'un sympathique recueil de nouvelles : "Le Déni" (Plon). C'est un livre très agréable à lire, parfois bouleversant, souvent drôle avec des personnages qui refusent leur situation sociale, leur grossesse, leur apparence physique, leur âge...

Un grand merci au restaurant Les Editeurs, 4 carrefour de l'Odéon 75006 Paris, qui nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse dans son étage cosy aux murs garnis de livres...




Commentaires

DeviousMan

J'habites Versailles...
Sinon, bon tomcast; et c'est pour quand l'interview de "Justice"?
Je suis faaaaan :P

mry

elle habite à coté de chez moi la dame... 'merdre va falloir que je lise son recueil....

Thomz

Est-ce que on aurait publié pareil receuil de nouvelles si elle n'était pas la fille de Bedos. Je suis désolé d'en venir là, mais maintenant je me méfie...

Thomas Clément

>Thomz
Je laisse à Denis, l'éditeur de la demoiselle, le soin de te répondre.
Pour ma part je pense qu'il faut voir aussi les inconvénient > j'ai lu ce livre avec une méfiance exceptionnelle justement parce que me disais que c'était le fille de Guy. Et à mon avis, tous les critiques ont fait de même, prêt à la dézinguer à la moindre facilité. Et la plupart des critiques professionnelles que j'ai vu sont plutôt bonnes...

Denis

Ces quelques lignes pour répondre au message de Thomz. D'abord, Victoria Bedos n'est pas la seule "fille de" à écrire. Durant mes quelques années de vie professionnelle, j'ai déjà reçu pas mal de textes écrits pas des gens "qui avaient un nom". Croyez-moi, ça suffit rarement, voire jamais, à assurer la succès d'un livre. Dans un marché aussi dur que l'édition (à moins de faire du super racoleur et du doc de choc, ce qui n'est absolument pas le travail de Victoria), nul ne peut faire l'économie de la qualité. En ce qui concerne Victoria Bedos, il s'agit d'un choix parfaitement sincère, d'une adhésion pleine et entière à sa démarche artistique. D'ailleurs, tous les autres auteurs que j'ai publiés pour la première fois, étaient de parfaits inconnus. Preuve - qui vaut ce qu'elle vaut - que je me moque bien d'éditer des auteurs simplement sur le nom. Editer Victoria Bedos, ce n'est pas un coup de pub. C'est choisir un véritable auteur, qui ira loin. Qu'on se le dise ! Bien cordialement à tous.

spacy

putain le niveau du blog...

Bedel

Je sens venir la video de Marius Collucci à grands pas.

Chroniques du Plaisir

Bon, c'est décidé, j'arrête les Galeries Lafayette !

Elisabeth Robert

J'ai lu son recueil, je ne vois pas où est la qualité supérieure à une tonne d'autres auteurs aux noms moins connus, vois inconnus... Je trouve ça dommage, depuis 10 ans on voit les fils de, les filles de... Alors que d'autres sont en souffrance...
Elle écrit bien, enfin disons ni plus, ni moins bien que pas mal d'auteurs rencontrés depuis quelques années mais bon ce nom... fait LA différence.

strangedays

Vous oubliez une chose essentielle dans ce cas de figure : les critiques "professionnelles" sont bonnes parce qu'il FAUT qu'elles soient bonnes. N'oubliez jamais ça. Ou relisez "illusions perdues" de Balzac. (Ça n'a pas changé depuis 2 siècles) Ce blog transpire de naïveté (j'allais dire de vacuité) tous les jours un peu plus. Mes visites vont se faire de moins en moins fréquentes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!