« Youpi ! C'est le printemps ! | Accueil | Concours Les Blogauteurs-Plon : à vous de désigner le gagnant ! »

« 99 Francs » de Jan Kounen : la claque !

Hier soir j’étais invité à une projection presse de 99 Francs, le film de Jan Kounen adapté du best-seller de Frédéric Beigbeder. J’espère pouvoir vous proposer fin septembre un Tomcast exceptionnel de Jean Dujardin et de Beigbeder (en plus j’ai ma petite idée sur le concept de l’ITW).

99f

Même si Frédéric Beigbeder m’a assuré qu’il était 100% satisfait de cette adaptation à laquelle il a d’ailleurs largement participé (voir Tomcast dans la baignoire), quelques doutes subsistaient encore dans mon esprit.  A vrai dire je m’attendais quand même à un film familial, au scénario révisé-lissé-scriptdoctorisé 100 fois, qui fait découvrir l’univers impitoyable de la pub, façon la « Vie est un long fleuve tranquille », un bon gros blockbuster à 5 millions d’entrées qui vous sécurise les comptes de Pathé pour un an.

Hé bien je dois avouer que cette projection a balayé d’un coup l’ensemble de mes préjugés sur le film. 99 Francs est un film ultra-violent, un film qui dérange puisque qu’il s’attaque à nous, les consommateurs, victimes du marketing, à nous les publicitaires qui avons parfois tendance à nous croire tout puissants alors que nous ne sommes que des pions du capitalisme, un capitalisme qui sait parfois être violent et speedé, violent et speedé comme la plupart des images de ce film.

Je crois que ce qui m’a le plus étonné, c’est la hargne inouïe avec laquelle  le film s’attaque à Danone. Certes la firme a été rebaptisée Madone mais l’univers graphique de la marque a été quasi-conservé. Alors vous allez me dire « Oui mais tout ça est aussi dans le livre ». Certes, mais croyez moi, quand on passe en mode image, les attaques font beaucoup plus mal (Ah la scène du rejet de la mannequin un peu trop «africanisante» pour la pub de yahourt !) et je pense que les dents n’ont pas fini de grincer chez le leader mondial des produits laitier frais. Maigre consolation pour Franck Riboud : il y a des bouteilles de Volvic dans toutes les réunions. C’est toujours ça de gagné en placement de produit.

Dujardin Vous l’aurez compris, on est plutôt dans le film-baffe à la Gaspard Noë avec un soupçon de Michaël Moore que dans la gentille pochade qui fait rire tout le monde parce que personne ne se reconnaît. Saluons en outre la performance de Jean Dujardin qui compose un Octave parfait, la tête du Beig' en prime. Et puisqu’un bonheur ne vient jamais seul, j’ai senti l’ombre de Jean Yanne se poser sur certaines scènes de ce film plein de trouvailles et de bonnes surprises, parsemé de scènes franchement hilarantes et visuellement très réussi. C’est vrai après tout, dans la publicité « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » et ça tombe bien c’est justement mon film culte !

Conclusion : Le plus drôle c’est que tout ce que je viens de vous raconter ne transparaît absolument pas dans la bande annonce. Il ne faut pas faire peur à la ménagère qui pourrait bien bouder le film… Moquez vous de la pub, elle aura toujours le dernier mot ;-)




Commentaires

mry

Pas vu monté encore... juste un bout à bout en juin... je te rejoins sur de nombreux points, il n'en demeure pas moins que ce que j'ai vu devrait faire beaucoup d'entrées... ne jamais oublier que la baseline de Pathé est (feu) le film du dimanche soir sur TF1... et rien d'autre. Idem Chez Goldman (le prod)... Le grand public rien que le grand public...

Hoplite

Bon... tu as l'air super convaincu!
C'est donc un film "subversif" ? J'ai hâte de le voir... et de me faire mon opinion !

Cdt!

Thomas Clément

> Mry
Ah mon avis tu as juste du voir les scènes dans l'hôtel avec Vahina Giocante et sa petite culotte rouge (dont j'ai oublié de parler) Mmmmmh...
Plus sérieusement, je pense que tu seras vraiment surpris...

Thomz

Dis moi si je me trompe : ton concept d'interview, ce serait pas dujardin en baigbeder et beigbeder en dujardin ? si ce n'est pas ça ne me pique pas mon idée...(hihi)

Thomas Clément

>Thomz
Tu me prends pour un stagiaire ou quoi ?

Thomz

hehe

XavZ

l'itw, ce sera Tom et Germain qui joueront les roles de Dujardin et de Beidbeider, qui eux même seront Tom & Germain jouant le rôle de Dujardin et Beigbeider... heu...

Les extraits que j'ai vu jusqu'à présent ne m'enthousiasmait pas trop. Peut-être trop "burlesque", mais faut voir.

mry

Tom...j'ai vu un bout à bout en juin, idest : le film entier sans les effets sonores et autres... maintenant tu sais ce qu'est un bout à bout !... ;-)

rade

J'en peux plus d'attendre !!!
je ne suis pas littéraire ou du moins je ne l'étais pas , et je le suis devenu avec plusieurs livres, 99 francs est un des premiers que j'ai lus et que j'en peux plus d'attendre le film !!!

Seb...

J'ai adoré le bouquin (je suis d'ailleurs en train de lire "Au secours Pardon"). J'ai hâte de voir ça au ciné !

mercotte

Sûr que tu donnes envie d'y aller ! bien vendu !

XavZ

Quel influenceur ce Tom !!!
:)

JuLilly

Ton article m'a donné envie ... C'est un film que j'irai sans doute voir! ^^

Clyne

Je viens de finir le bouquin (mieux vaut tard que jamais...) et je me réjouis de ce que tu avances car j'avais également peur que le film soit édulcoré...
J'ai encore plus hâte de le voir maintenant! ;)

emy

je suis sure que je serais déçue par le film 99f! je pense pas qu'il puisse être à la hauteur du talent de beigbeder !

sabine

Bon en même temps, avec Jan Kounen aux commandes, on risquait pas de tomber sur un truc "familialement correct" :)

Octave

Mais je vous hais vous, les privilégiés ayant déjà vu le film, je vous hais.
Comme tous le monde j'avais des craintes pour le films, mais plus j'en apprend, plus j'ai hâte, limite j'aime déjà (ça fait trop si je le met déjà dans mes films préférés ?). (puis j'ai toujours trouvé Dujardin sexy, c'est donc un bonus). Bon j'ai hâte. Love Beigbeder quoi.

envyolette

J'adoooooore Beigbeder qui fait la pxxxx sur les plateaux comme dans ses bouquins. J'espère que Jean Dujardin le fait aussi bien que lui !

Matt

Sympathique - cela donne envie de le voir !

VALOUO

Trés belle chronique, Thomas, tout à fait juste. J'ai eu le plaisir d'assister à ce film en avant première et à un débat avec le prod, le réalisateur et trois acteurs. La salle était comble (beaucoup de 20-30 ans), les applaudissements nombreux. Un film que je n'oublierai pas tant son propos rejoint mes préoccupations de ces derniéres années. Il est rare que je préfère le film au livre...Dommage que toutes les générations ne se soient pas déplacéés: pas concernées sans doute...Peut-être à sa sortie publique...
Une quadra

Pascal

Le livre m'avait terriblement déçu. Le potache qui crache dans le potage après s'être fait des couilles en or, ça me met toujours mal à l'aise. Surtout quand l'auteur utilise tous les artifices qu'il dénonce.

J'ai pourtant terriblement envie d'aller voir le film qui ne sortira malheureusement pas de si tôt au Québec. Je profiterai certainement d'un petit voyage en Europe pour aller le voir.

TJ

Qu'il est facile de cracher dans la soupe, de dire que le monde de la pub est plein de salauds cocaïnés, quand on se vautre en même temps dans le fric que cela génère... dénoncer pour se vautrer dans ce que l'on dénonce, ce n'est même pas du cynisme, c'est de la bêtise.

Germain

Sur tes conseils je suis allé voir 99 francs hier soir et je ne partage pas ton avis. Je trouve que le film est un patchwork mal racommodé d'effets visuels qui ne raconte pas grand chose. Un grand diaporama tape à l'oeil où le jeu d'acteur est effacé au profit d'une voix off omniprésente qui éructe des "phrases chocs" sans grand intérêt. Alors oui, le film reprend les méthodes de la pub, le côté clip, les accroches etc... Mais là c'est trop, il n'y a aucune unité, aucun "concept "justement dans le film. Ca part dans tous les sens, ca se veux provoc mais ça tombe à plat, comme le bouquin.
Je pensais que le réalisateur en profiterait pour laisser un message sur la pub. Au lieu de ça il propose un film divertissant mais vide de sens sur les délires d'un publicitaire camé. Le pire, c'est qu'il s'en rend compte: A la fin, il place son petit message (la pub représente tant de millions de dollars, on pourrait réduire la fin dans le monde gnagnagna... )pour donner un semblant de crédibilité à son film. Ca tombe vraiment comme une couille dans le potage et je comprend pas d'où ça sort. Voilà, sinon j'ai rigolé 2 ou 3 fois quand même, c'est déjà pas mal pour une grosse comédie à la française avec Jean Dujardin.

Germain

La fAim

Matt

Je l'ai vu lundi dernier, sans avoir lu le livre avant. Je suis sorti mitigé, je n'avais lu aucune critique avant, donc je n'avais quasiment aucune idée du film que j'allais voir, à part qu'il allait révéler une face cachée de la pub...

Le film m'a bien plu, mais à la longue les bad trips à cause de la coke me fatiguaient un peu... mais faut avouer que certains passages sont très bons. Par contre, comme tu le dis, on est assez loin de la comédie familiale! Voire de temps en temps limite gore!

Et à part ça, j'ai bien aimé... la fin ! ;-)

Bonne soirée à toi Thomas !

Strangedays

Suck su!ck huuumpf shlu!uurp suck sssuck hum!mpf... Raaaaaaaa....

I HATE THAT SUCKER!S WORLD

Zoralarousse93


aie, j'ai pas aimé le film 99F (suis ok avec Germain) et pourtant le livre m'a plus, même si ce n'est pas le meilleur de Beigbeder (je préfère l'amour dure 3 ans et Windows on the world).

Trop de bad trip de drogue, des effets spéciaux mal employés, heureusement Jocelyn Quivrin (le DA) et Dujardin sont excellents, sans oublier les divines Vahina et Elisa.
Restent 3 scènes d'anthologie où je reconnait bien l'univers qui est aussi le mien : la réunion de 1ère prés avec le président, la bouze de dernière minute et bien-sur le Pre Prod Meeting.

Gwendollya

Une question ... sur l'interprétation de la fin ...
Quelle est la votre?

Mon impression première en sortant du film était que les 2 fins n'en avaient l'aspect que le nom ... c'est à dire que la 2éme n'est en fait que le "fantasme" d'octave, induite par la vue de la publicité sur la plage, comme si au moment de sa mort, lui même se laissait emporté par les rêves de "pub", comme si avant de s'écraser, il essyait une dernière fois d'imaginer la "réplique" qui aurait du être et non pas celle qui était ...

En fait plusieurs personnes ont des avis mitigés, du coup ma curiosité me pousse à en connaitre d'autre ...

Merci :-))

ron

Très mauvais film. Dujardin s'est planté dans son interprétation mais le pire, la palme du mauvais gout, la seconde de trop est la phrase à deux balles qui conclut le film, on se croierait dans un Michael Moore (le type super honnête)...La pub coute tant...nia nia nia...La faim dans le monde...

Thomas, je pense que tu as aimé car tu travaille dans ce milieu, non ? J'y suis allé parce que tu en disais du bien et généralement tu ne te plantes pas. Sur ce coup, je pense que comme ça parlait de ton taf, tu as moins vu venir le coup.

Bises
Ron

Pierre

J'ai beaucoup aimé ce film, il dérange, il provoque, mais il fait du bien car il va peut être en réveillé certains.

Pierre

Arnaud

Ouuuuh ! Les publicitaires nous mentent et nous manipulent. L'eau ça mouille. Et la guerre c'est pas bien.

Klo-way Pelland

Quand est-ce que ce film sortira au cinéma au Québec?

Gary

J'ai eu l'occasion de voir le film aussi. Contrairement a toi, je trouve que les bandes annonces sont exactement ce que le film est ... on ne nous vend pas n'importe quoi pour etre completement depaysé dans le film. J'ai juste trouvé que l'on perdait un peu du sinisme de beigbeder ... "des amuses la bouche ?" bof bof

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!