« Le baiser d'Elisa Sednaoui ! | Accueil | Bob Sinclar invite les petits fruits Oasis dans son clip... »

La Rafle : Un "beau" film sur la rafle du Vel d'hiv

Afficheraffle J'ai eu la chance de voir "la Rafle" de Roselyne Bosch, il y a quelques semaines grâce à l'ami Pingoo et je dois avouer qu'il n'est pas du tout évident de critiquer ce genre de film. D'abord c'est la première fois qu'il y a un film sur la Rafle du Vel d'hiv, un événement dont il n'existe quasiment pas de photos, donc respect pour la démarche et l'impressionnante reconstitution ! Ensuite, on parle ici de souffrance, de séparation, d'internement et de mort d'innocents qui ne comprennent même pas ce qui leur arrive, donc c'est pas facile d'arriver derrière en disant, ouais mais machin il joue mal ou il joue trop bien. Donc voilà, regardez la bande-annonce de ce film qui sort aujourd'hui et je vous donne quand même mon avis après...

En fait, je pense que la Raffle est un beau film avec de bons acteurs et tout plein de "chtite nenfants tout mignons", des petits Nicolas-Choristes directement castés dans un catalogue Cyrillus. Les décors sont super soignés, l'émotion est évidemment au rendez-vous. Au bout d'une heure de film je suis presque gêné de passer un bon moment sur un tel sujet. J'ai lu les critiques de la presse (ultra divisée) dans Allociné et c'est finalement de l'avis de Télérama dont je me sens le plus proche : "Plus le danger et la terreur se font pressants, plus les parenthèses attendrissantes avec des jolis enfants blonds et gentilles infirmières deviennent gênantes. Peut-on concilier les bons sentiments avec l'horreur pure ?"

Voilà, ça c'était pour la forme, maintenant, sur le fond, je voudrais saluer la volonté de réconciliation de la réalisatrice. Même si la rafle du Vel d'Hiv reste un épisode honteux de notre histoire du fait de la collaboration de la police française, elle aurait pu l'être encore beaucoup plus si de nombreux français n'avaient pas alerté/caché leurs voisins juifs ou comme les pompiers, désobéi en passant les messages des prisonniers. La rafle rend hommage à tous ces actes de fraternité, du plus infime au plus héroïque. Pour ma part je retiendrai la belle image de ce prêtre catholique qui porte fièrement l'étoile jaune. Une étoile jaune avec "Ami des juifs" écrit dessus.

Je vous recommande donc d'aller voir ce film pour ces quelques moments et pour le témoignage historique passionnant qu'il représente. J'espère aussi que la Rafle permettra de restituer au mot rafle tout son sens et que certains journalistes cesseront de l'utiliser pour qualifier des broutilles.




Commentaires

Joufpoi

Très bon post mec !
Très juste.

karibou

D'abord rien du tout, vu qu'il y a "Monsieur Klein" de Losey qui parle du même sujet.

Poster un commentaire

Si vous avez déjà un compte TypePad ou TypeKey, merci de vous identifier.

MON BLOG A DÉMÉNAGÉ !!!

  •  

    Vous êtes ici sur les archives de

     

    mon ancien blog. Retrouvez-moi

     

    sur mon nouveau blog

     

    en cliquant sur le lien suivant :

     

    Le Blog de Thomas Clément

     

     

     

     

     

     

     

Pub !

-->

Le dossier choc!